fbpx
les chiffres du tatouage
5188 Views

Les chiffres du tatouage en France

Le tatouage, bien que longtemps critiqué de part son caractère permanent, est de plus en plus adopté par les Français. Mais alors, quels sont les chiffres du tatouage en France ?

En effet, entre 2010 et 2018, le nombre de français ayant fait l’expérience de l’aiguille est passé de 10% à 18%. Ce chiffre est modeste quand on sait que 46 % des Américains possèdent un tatouage, mais tout ça reste une jolie évolution. Dans le même temps, le nombre de tatoueurs français a considérablement augmenté.

Ça veut dire quoi, tout ça ?

Et bien, au fil des années, on peut clairement affirmer que notre métier se démocratise et s’affranchit des préjugés. Le tatouage s’inscrit de plus en plus dans notre environnement avec des nouveaux styles qui émergent constamment.

Le marché mondial du tatouage est estimé à 104,6 de dollars. Il est amené, selon les estimations, à croître de 5% par an.  

Malgré le manque de données exactes en France, on estime à 5000 le nombre de salons sur le territoire, avec un chiffre d’affaires mensuel compris entre 2000 et 10 000 €. Tout ça, ça représente en moyenne 270 Millions d’euros de chiffre par an sur le marché français ! Plutôt pas mal, pour un pays qui reste en retard sur la question du tattoo et son acceptation dans la société.

Le tatouage, c’est un truc de jeunes ?

En fait, plus ou moins. D’après les sondages réalisés par l’Ifop sur la population française, on se rends compte que la population la plus tatouée, c’est les Millenials (nés entre 1984 et 1996). Cette génération représente aujourd’hui plus de 30% des tatoués français. Elle est suivie par les 35-45 ans qui ne sont pas loin des 26%.

Pourtant, on remarque que le nombre de français ayant une bonne image du tatouage sont beaucoup plus nombreux parmi les jeunes (68% des 18-24 ans) alors que seulement 8% des plus de 60 ans partagent cette idée. Tout ces chiffres peuvent laisser penser que les tattoos vont devenir de plus en plus populaires avec le renouvellement des générations…

Les obstacles principaux des français avant de se lancer

Tu es peut-être toi-même concerné par cette hésitation, où tu en a déjà entendu parler autour de toi : beaucoup de personnes veulent un tatouage mais n’osent pas passer à l’acte. Harris-Interactive a interrogé un panel de personnes hésitantes sur les raisons pour lesquelles ils ne se tatouent pas (ou pas encore).

La raison qui revient le plus souvent est le prix jugé trop élevé pour 42% des votants. C’est vrai, un tatouage représente souvent un investissement, surtout quand c’est une grosse pièce. Mais il nous accompagne pour la vie, on l’a donc vite rentabilisé ! C’est d’ailleurs la seconde raison qui peut freiner certains : la peur de le regretter, due à son caractère permanent.

Alors oui, des techniques existent toujours pour revenir sur ses pas : le recouvrement, qui peut s’avérer parfois complexe suivant la taille de la pièce à recouvrir, ou encore le laser, mais qui est très couteux et douloureux.

C’est pour cela que, avant de t’engager pour le meilleur et pour le pire avec ta superbe pièce, il est important de discuter avec les artistes, d’organiser des rendez-vous et d’écouter ses conseils précieux. Sache qu’ils sont toujours heureux de pouvoir te conseiller et t’aiguiller !

Ici, tu peux voir un rendez-vous discussion avec un de nos artistes, pour peaufiner le projet d’un client et parler de ses inquiétudes.

Où est-ce que l’on se tatoue le plus en France ?

Contre toute attente, la région Parisienne, qui regroupe le plus de monde venu des 4 coins de la France (et du monde) est loin d’être la région la plus tatouée : seulement 13% de sa population à déjà été piquée au moins une fois. On retrouve en première position la Nord-Est, avec 26% de ses habitants porteurs d’au moins une pièce. Notre région, le Sud-Ouest, affiche une fière seconde position, avec 19% des habitants tatoués !

Tous ces chiffres sont en constante augmentation depuis une dizaine d’années, et vont continuer à prendre de plus en plus d’ampleur. Qui sait, peut-être que d’ici 2050, les français seront aussi nombreux que les Américains a arborer fièrement leur tatouage !

Sources: Ifop, Harris-Interactive, BusinessScoot “Le marché du tatouage en France”.

Laisser un commentaire