Soldat tatoué

Les tatouages des gangsters Parisiens

Illustration tatoueur à l'ancienne

Dans le Paris du 19ème siècle, le tatouage était méprisé par les classes bourgeoises, c’était une pratique uniquement réservée aux pauvres et aux criminels, qui se faisaient tatouer en prison pour la plupart, et ce dès leur adolescence lorsqu’ils étaient enfermés en maison de correction. 

Pour cette première occasion ils s’inscrivaient sur l’avant bras droit « enfant du malheur », c’était alors la première étape d’une longue série, chaque fois associée à un événement marquant de leur vie, comme la première femme aimée, ou encore la mère disparue.

Lorsqu’il s’agissait d’un tatouage dédié à des personnes on inscrivait alors le prénom, le surnom, ou les initiales, en ajoutant en dessous les trois lettres P.L.V. (Pour La Vie) et l’année de l’événement. On avait donc des motifs très spécifiques, qui ne s’adaptaient pas à tout le monde.

Image tatouage hommage

Mais à la fin du 19eme siècle on voit apparaitre la tendance du tatouage à Paris, il se démocratise et vient atteindre les autres classes que les pauvres et les voyous. Une tendance venue des explorateurs des pays lointains comme les marins ou les soldats de l’armée coloniale, notamment ceux du Bat d’Af ( Bataillon d’Afrique ). Ces soldats revenaient sur la capitale presque tous tatoués de leur voyage, soit par les autochtones, soit par leurs camarades. Ces tatouages faisaient ressortir un sentiment d’appartenance à un groupe, un sentiment d’expérience vécue, et c’est ça qui a plu !

Avec cet effet de tendance, on voit alors apparaitre dans Paris de plus en plus d’ouvriers qui se font tatouer des motifs en rapport avec leur activité professionnelle, et petit à petit les différents groupuscules de voyous de la capitale suivent le mouvement pour se démarquer des nouveaux styles de tatouage tendance. 

A cette époque, le tatouage c’était une aiguille, du noir de charbon ou un peu d’encre pour les plus chanceux, et de l’eau de vie pour désinfecter. Quant à la précision, tout reposait sur la main tremblotante du camarade … mais peu importe, ce qui était important pour ces voyous à l’époque, c’était plutôt la signification.

Tatouage nos deux coeurs sont unis pour la vie

En termes de nouveaux motifs chez les gangsters on retrouve alors des coeurs percés, des poignards, des fleurs, des serpents, des tigres, des chiens, ou encore des pigeons messagers. Des nouveaux motifs qui viennent s’ajouter aux anciens, qui étaient souvent des dessins obscènes, ou des phrases provocatrices contre la société, les politiques, et l’autorité : « mort aux vaches » ; « né sous une mauvaise étoile » …

À cette époque les gangsters éprouvaient aussi beaucoup d’intérêt pour les points, car selon leur disposition il signifient justement une appartenance à un groupe, on avait entre autre :

– Les 5 points en croix sur la main gauche pour signifier « enfermé entre 4 murs » pour ceux qui étaient passés par la case prison.

Tatouages en point signification gangster

– Le point sur la joue gauche ou sous l’oeil gauche, appelé « lentille » à l’époque, pour s’identifier comme voyou.

– Le point sous l’deuil droit, dit « le point de Fraye », pour s’identifier entre homosexuels.

Tatouage point sous l'oeil

Il y avait aussi le tatouage des proxénètes, un métier très répandu dans le Paris de cette époque : une tête de femme dans une feuille de trèfle, car le trèfle en argot signifie l’argent, et que ces femmes sont là pour lui en rapporter. Par ailleurs à l’époque on appelait le proxénète le « souteneur », et les femmes les « marmites » – Le souteneur et ses marmites.

On trouvait aussi un grand intérêt pour les serpents, et encore aujourd’hui. Sa symbolique varie selon sa position, si il a la tête vers le haut il symbolise le chagrin d’amour, et le désir de vengeance par rapport à ça, et si il a la tête vers le bas, c’est que ce chagrin a déjà été vengé, et qu’on décourage qui que ce soit de s’en prendre à ceux qu’on aime.

En plus d’être un signe de reconnaissance entre les gangsters, les tatouages étaient donc un journal de bord, c’était à l’époque l’autobiographie de ceux qui ne savaient pas écrire. Et petit à petit ils se sont démocratisés, et ont gagné en popularité pour leur coté esthétique. De nos jours, la signification n’est plus obligatoire même si c’est vrai qu’elle est censée être l’élément déclencheur du tatouage. C’est toujours mieux si il y en a une, mais autrement ce n’est pas bien grave, tant qu’il est beau et qu’il te plaît, c’est ça l’important.

Photo d'un prisonnier russe tatoué sur les paupières
2506 Views

Significations et symboles du tatouage Russe – #7

Popularisés par le film « Les promesses de l’ombre » de David Cronenberg, les tatouages des gangsters et prisonniers Russes ont beaucoup fasciné et suscité l’intérêt des curieux (oui toi qui est en train de lire). 

Il s’avère que la plupart de leurs motifs ont des significations bien ancrées dans la culture Russe, et qu’il est impossible de les deviner ; heureusement Sorry Mom est là pour vous déchiffrer ces symboles, chargés d’histoire, tous plus mystérieux les uns que les autres. 

давай !

La tête de tigre identifie son porteur comme condamné pour agression sur les forces de l’ordre.

Tatouage de tigre sur un prisonnier Russe

L’aigle à deux têtes, souvent tatoué en grand format sur le torse ou dans le dos, il illustre une adoration pour la Russie de l’époque URSS.

Tatouage d'aigle à deux tête sur un prisonnier Russe

Le noeud papillon + $ tatoué sous le menton au niveau du col, ce symbole identifie son porteur comme étant un pro du braquage et / ou du blanchiment d’argent.

Tatouage de noeud papillon avec le symbole Dollar

Et voilà, cette série sur les tatouages Russes est terminée, j’espère qu’elle vous aura autant plu qu’à moi ! Si vous avez appris des choses et que vous les ressortez en repas de famille n’hésiter à mentionner notre site pour qu’à leur tour ils puissent cultiver leur jardin cérébral.

Tatouage toile araignée autour du cou
5371 Views

Significations et symboles du tatouage Russe – #6

Popularisés par le film « Les promesses de l’ombre » de David Cronenberg, les tatouages des gangsters et prisonniers Russes ont beaucoup fasciné et suscité l’intérêt des curieux (oui toi qui est en train de lire). 

Il s’avère que la plupart de leurs motifs ont des significations bien ancrées dans la culture Russe, et qu’il est impossible de les deviner ; heureusement Sorry Mom est là pour vous déchiffrer ces symboles, chargés d’histoire, tous plus mystérieux les uns que les autres. 

давай !

Les épaulettes militaires, un symbole fort pour exprimer que son porteur se place contre le système communiste et ses représentants. Elles étaient tatouées uniquement sur les criminels les plus haut placés. Petit détail qui a son importance, si ces épaulettes arborent un crâne avec deux fémurs croisés dessous, c’est le symbole « SS Totenkopf », un symbole Nazi, dans le but d’approuver cette idéologie face à celle du Communisme.

Tatouage épaulette prisonnier russe
Tatouage épaulette militaire
Symbole Totenkopf SS

Le serpent autour du cou, ou l’araignée sur sa toile sont deux symboles illustrant une forte addiction à la drogue, peu importe laquelle. À noter que pour l’araignée, si elle est montante c’est que son porteur s’enlise dans son addiction, et si elle est descendante c’est qu’il essaye de s’en sortir.

Tatouage toile araignée autour du cou
Tatouage de serpent autour du cou

La sirène signifie que son porteur a été condamné pour viol ou agression sexuelle sur un mineur. Vous l’aurez compris c’était plutôt un tatouage forcé pour marquer à vie les pires d’entre nous, afin qu’ils en subissent les conséquences à tout jamais.

Tatouage sirène sur le ventre

Le scarabée dans la main, signifie que son porteur est un pickpocket reconnu.

Tatouage de scarabée dans la main
Prisonnier russe tatoué coupoles
30672 Views

Significations et symboles du tatouage Russe – #4

Popularisés par le film « Les promesses de l’ombre » de David Cronenberg, les tatouages des gangsters et prisonniers Russes ont beaucoup fasciné et suscité l’intérêt des curieux (oui toi qui est en train de lire). 

Il s’avère que la plupart de leurs motifs ont des significations bien ancrées dans la culture Russe, et qu’il est impossible de les deviner ; heureusement Sorry Mom est là pour vous déchiffrer ces symboles, chargés d’histoire, tous plus mystérieux les uns que les autres. 

давай !

La croix avec deux losanges aux extrémités des cotés, et une couronne sur la pointe haute, signifie tout simplement que son porteur est un voleur.

Dessin croix russe

La croix arrondie signifie un peu plus sobrement que son porteur est un voleur légitime (besoin de voler pour vivre).

Dessin croix arrondie

L’étoile multiple, chacune de ses pointes symbolise un séjour entre les barreaux. 

Si elle est portée sur les deux genoux, elle signifie que son porteur ne se mettra jamais à genoux devant l’autorité, ni devant les autorités de police. 

Et si elle est portée sur les épaules, elle signifie que le métier de son porteur est Voleur, et qu’il excelle là dedans.

Dessin étoile multiple

Les coupoles Russes, selon leur nombre sur le tatouage on compte combien de fois son porteur est allé en prison. Ici c’est ???? Oui 3 bravo !

Dessin de coupoles russes
Photo de prisonnier russe tatoué
3770 Views

Significations et symboles du tatouage Russe – #3

Popularisés par le film « Les promesses de l’ombre » de David Cronenberg, les tatouages des gangsters et prisonniers Russes ont beaucoup fasciné et suscité l’intérêt des curieux (oui toi qui est en train de lire). 

Il s’avère que la plupart de leurs motifs ont des significations bien ancrées dans la culture Russe, et qu’il est impossible de les deviner ; heureusement Sorry Mom est là pour vous déchiffrer ces symboles, chargés d’histoire, tous plus mystérieux les uns que les autres. 

давай !

Le corbeau symbolise le statut social de son porteur : il vit entre les mondes, il n’a justement jamais eu de statut social, c’est un marginal.

Dessin de tatouage corbeau

La Vierge Marie avec un coeur pour montrer que son porteur sait se protéger de la police et de ses ennemis.

Dessin vierge marie

« Je suis né libre et je serai de nouveau libre », une phrase d’espoir illustrée et symbolisée par un coucher de Soleil sur la mer.

Dessin coucher de soleil

La couronne superposée sur la carte, elle se porte sur les doigts et symbolise le nombre d’années passées en prison. Ce nombre est identifiable grâce à la quantité de cercles de couleurs sous la couronne. Ici c’est donc deux.

Dessin carte plus couronne
Prisonnier russe tatoué
2582 Views

Significations et symboles du tatouage Russe – #2

Popularisés par le film « Les promesses de l’ombre » de David Cronenberg, les tatouages des gangsters et prisonniers Russes ont beaucoup fasciné et suscité l’intérêt des curieux (oui toi qui est en train de lire). 

Il s’avère que la plupart de leurs motifs ont des significations bien ancrées dans la culture Russe, et qu’il est impossible de les deviner ; heureusement Sorry Mom est là pour vous déchiffrer ces symboles, chargés d’histoire, tous plus mystérieux les uns que les autres. 

давай !

La dague qui traverse le cou signifie que son porteur a déjà tué en prison, et surtout qu’il serait prêt à le refaire en contrepartie de quelques billets ou objets de valeur. De plus, si elle est accompagnée de gouttelettes de sang, alors leur nombre correspond à la quantité de meurtre faits en prison.

Tatouage prisonnier russe

Le serpent autour de la dague, signifie que son porteur est un prédateur sexuel. 

Dessin serpent autour d'une dague

La tulipe, pas toute seule forcément mais dans une composition, signifie que son porteur est devenu meurtrier avant sa majorité.

La rose, également dans un composition ou toute seule, signifie que son porteur est arrivé en prison avant ses 18 ans.

Dessin crane plus rose et tulipe
Tatouage de menotte au poignet
1752 Views

Significations et symboles du tatouage Russe – #1

Entre 1960 et 1980, la sévérité du système de justice de l’URSS a envoyé en prison pas moins de 35 millions de personnes, et les condamnations adjugées n’étaient jamais proportionnelles ; il y a eu des cas dont la peine était plus lourde que celle d’un meurtrier, alors qu’ils avaient « juste » volé de la nourriture par nécessité / pauvreté. Avec tout ce beau monde derrière les barreaux, et les injustices évidentes, le tatouage entre prisonniers s’est popularisé à une vitesse folle. Le principe était alors de faire son corps une carte d’identité, montrant des prisonniers leur hiérarchie dans la mafia, la nature de leurs crimes, leur orientation sexuelle, ou encore leurs idéaux politiques et religieux.

Ces tatouages étaient réalisés dans des conditions particulièrement déplorables, par exemple le pigment pour faire « l’encre » noire était obtenu grâce à un mélange de caoutchouc fondu et d’urine (celle de celui qui se faisait tatouer), et les machines étaient tout aussi précaires comme tu peux l’imaginer. La syphillis et les fièvres étaient alors monnaie courante, et puisqu’on parle de monnaie, les tatoueurs se faisaient payer en cigarettes ou sachets de thé.

Il a cependant fallu attendre la chute du régime soviétique en 1989 pour que ce monde graphique sorte des goulags et vienne enrichir la culture du tattoo, en grande partie grâce à la trilogie Russian Criminal Tattoo Encyclopedia : un recueil de dessins et d’études sur ces tatouages, créé par un gardien de prison Russe, de 1948 à 1986.

Popularisés par le film « Les promesses de l’ombre » de David Cronenberg, les tatouages des gangsters et prisonniers Russes ont beaucoup fasciné et suscité l’intérêt des curieux (oui toi qui est en train de lire). 

Il s’avère que la plupart de leurs motifs ont des significations bien ancrées dans la culture Russe, et qu’il est impossible de les deviner ; heureusement Sorry Mom est là pour vous déchiffrer ces symboles, chargés d’histoire, tous plus mystérieux les uns que les autres. 

давай !

« Je serai libre » une phrase d’espoir pour les prisonniers des goulags qui comptent en sortir un jour. Un peu de lettrage en Russe = Simple efficace.

Phrase en russe

La chaine autour des poignets ou des chevilles, qui évidemment symbolise la perte de liberté.

Dessin de chaine

Les menottes autour de chaque poignet, symbolisent un passage en prison de plus de 5 ans.

Tatouage de menotte au poignet

Le poignard seul qui, contrairement aux autres cultures que vous avez pu voir sur notre blog, signifie cette fois autre chose que le meurtre. Dans la culture Russe il signifie que son porteur a un destin que se rapporte uniquement à sa mort, notamment si il est en prison à vie, par exemple. 

Cet article est donc le premier d’une série de 5 ou 6, venez checker régulièrement ce qui est sorti !